Osteo-nice.com

Alexandre SPOR

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Annuaire de mutuelles, thérapeutes
(Merci au site osteopathes-france.com où j'ai trouvé cette definition)

La musicothérapie est un outil thérapeutique de l’art-thérapie qui utilise la musique pour rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle d'une personne.

Cette méthode thérapeutique existe depuis l’Antiquité et était utilisée par les Grecs comme une science au même titre que les mathématiques, la physique et la médecine. Elle s’inspire de la médecine égyptienne mais ne prend vraiment son envol qu’avec Hippocrate au 5ème av. J.-C. Les Grecs voyaient dans la musique toutes sortes de vertus. Ils avaient défini très exactement le caractère moral (êthos) de chaque mode. Le dorien était austère, l’hypodorien fier et joyeux, l’ionien voluptueux, le phrygien bachique, etc.  Telle musique disposait au courage, à l'action, telle autre, à la sobriété, à la retenue, telle autre, à la mollesse, au plaisir. Pour l'éducation des enfants la musique avait une place importante et considérée comme indispensable pour former le caractère.

Mais c’est en chine que la musique est l’essence de la vie. Cinq siècles av. J.-C. ils répertorient une centaine de sortes de musicothérapies. D’après François Picard « la substance de la musique réside pour les chinois dans le son … elle équivaut à une résonance, réponse spontanée, mise en mouvement de l’air, des souffles … elle est aussi le lien établissant l’harmonie de l’homme entre le ciel et la terre ». Les sages chinois avaient découvert que chaque organe interne du corps a son propre rythme, sa propre vibration et un son qui lui est propre. Aux organes concernés correspond six sons (Chui, Hu, Xi, Ke, Xu, Xia).

Cette méthode de musique thérapeutique fut utilisée dans les années 1940 et 1950 sur des soldats convalescents pour soulager les traumatismes de la guerre (insomnies, dépressions, anxiété...). Mais ce n’est que dans les années 1960 que celle-ci deviendra une profession à l’état expérimental au Canada et aux USA. Des recherches plus poussées sont ensuite conduites dans différents instituts, en France et à l’étranger. Les études concernent l'action de la musique sur le corps qui ont permis de mettre en évidence que l'écoute de certaines musiques pouvaient avoir des répercussions physiologiques et psychologiques sur l'organisme notamment au niveau cardio-vasculaire, respiratoire, musculaire et végétatif.

Il existe différentes musicothérapie :

-La musicothérapie active qui est axée sur des productions sonores au moyen de la voix, les percussions ou autres. Le sujet devient créateur et s'exprime à travers la musique et les sons.

-La musicothérapie réceptive est basée sur l'écoute d'extraits musicaux ou de sons. Le programme sonore est déterminé après un entretien et un test de réceptivité musicale. Une séance associe trois fragments d'œuvres musicales dont l'audition successive constitue trois étapes thérapeutiques (apaisement, détente, relaxation).

-La biomusicothérapie est basée principalement sur l'action du son au niveau organique (musicothérapie réceptive personnalisée). Les extraits d'œuvres sont fixés en fonction de deux critères fondamentaux. (1) Le choix de la tonalité et du mode qui vont permettre d'entendre plus fréquemment les sons recommandés. (2) Le choix du compositeur adapté à la typologie de l'auditeur.

RSS Feeds

Alexandre SPOR, Ostéopathe sportif d'Asso Aurore

Record de France féminin de plongée en mer en apnée en 2010
lors des championnats du monde d'apnée 2010 à Okinawa au Japon

Reportage Video de l'émission ADN (accélérateur de neurones)  sur France 2 (25/09/2010)

Impressions d'Aurore ASSO (apnéiste française) :



"Ma préparation physique et mentale compte autant que
les plongées profondes en elles-même.
Grâce à un suivi régulier en ostéopathie,
je prends plus conscience de mon corps.

Alexandre SPOR, apnéiste et ostéopathe à la fois,
comprend les mécanismes internes corporels en plongée en apnée. 
C'est pour cela que je souhaitais sa contribution pour la préparation
de mes records à -70 et -72 mètres, ainsi que ceux à venir.
Grâce à son approche, des techniques adaptées, j'ai moins de
tensions musculaires et je reste concentrée sur ma plongée.

L'ostéopathie aide à se sentir bien au quotidien et
à être plus à l'écoute de son corps.
C'est essentiel pour aboutir à un objectif sportif."