Osteo-nice.com

Alexandre SPOR

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Glossaire médical non exhaustif

Il y a 85 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B
Page:  « Préc. 1 2 3
Terme Définition
Asthénie

Affaiblissement de l'état général (grande fatigue) ou des fonctions d'un organe.C’est un des paramètres permettant d’évaluer l’état général d’un sujet. Elle peut aboutir à une insuffisance fonctionnelle d’un organe ou d’un système (neurasthénie, psychasthénie, myasthénie...)Affaiblissement de l'état général (grande fatigue) ou des fonctions d'un organe.C’est un des paramètres permettant d’évaluer l’état général d’un sujet. Elle peut aboutir à une insuffisance fonctionnelle d’un organe ou d’un système (neurasthénie, psychasthénie, myasthénie...)

Asthme

L'asthme est un bronchospasme, défini cliniquement comme une dyspnée (ou difficulté à respirer) sifflante, expiratoire, paroxystique, volontiers nocturne, variable dans le temps et réversible spontanément ou sous l'effet d'un traitement. Ces difficultés sont souvent déclenchées par des allergènes, et sont aggravées par l'exercice physique, l'air froid et certains aliments. L'utilisation d'autres appellations telles que bronchite asthmatiforme, bronchite dyspnéisante ou spastique, souvent dans le but de ne pas inquiéter l'entourage, conduit dans de trop nombreux cas à un sous-diagnostic de l'asthme et donc à une attitude thérapeutique mal adaptée et préjudiciable. Les critères de gravité de l'asthme sont importants à connaître. Ils conditionnent l'attitude thérapeutique:

  • L'asthme aigu grave est la principale des complications de l'asthme. Il peut évoluer vers le décès et c'est la principale cause de décès par asthme.
  • L'asthme allergique (ou asthme extrinsèque comme par exemple l'asthme aux acariens de la poussière de maison) est une entité bien définie à laquelle il a longtemps été classique d'opposer l'asthme intrinsèque, considéré comme non allergique, comme par exemple l'asthme par intolérance à l'aspirine .
  • L'asthme intrinsèque vrai n'est probablement pas très fréquent, de l'ordre de 7 à 8% selon plusieurs études.

Parmi les différentes formes cliniques de l'asthme, il est important de noter la particularité de l'asthme d'effort (ou plus précisément de l'asthme post-exercice) : les symptômes d'obstruction bronchique surviennent dans les instants qui suivent l'arrêt d'un effort (réalisé sous certaines conditions) et atteignent leur maxima en 5 à 10 mn. Ils régressent spontanément et progressivement pour revenir à l'état antérieur en 30 à 60 mn., selon l'intensité de l'effort.

Athérome

Un athérome est un dépôt graisseux situé sur une partie de la paroi interne d'une artère et qui entrave la circulation du sang.

Atrésie

obstruction ou étroitesse d'un orifice ou d'un conduit naturel.

Atrophie

La signification littérale d'atrophie " est " dépourvu de forme ". Il s'agit du processus par lequel une structure perd sa forme et sa fonction. On peut citer en exemple l'atrophie musculaire, qui peut apparaître à la suite d'une maladie ou du fait d'un manque d'activité musculaire. L'atrophie musculaire se rencontre très souvent chez les patients alités qui ne peuvent pas faire travailler leurs muscles normalement.

Attaque cérébrale

Une attaque cérébrales encore appelée Glossary Link accident vasculaire cérébralAccident vasculaire cérébral: Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une affection des vaisseaux atteignant le cerveau, provoquant soit un ramollissement cérébral par mort de tissu non irrigué, soit une hémorragie. Ces accidents peuvent avoir des conséquences transitoires ou définitives et laisser des séquelles au niveau du système nerveux. Les manifestations cliniques se traduisent, selon le territoire atteint, par une paralysie plus ou moins étendue, une perte de la parole ou du langage, un coma ... avec des risques séquellaires invalidants. Les AVC incluent les infarctus cérébraux qui en constituent la première cause (80%), les hémorragies cérébrales ou hématomes intracérébraux (18%) et les hémorragies méningées (2%). Ils constituent la 3ème cause de mortalité et la 1ère cause de handicap moteur, en France et dans les pays développés. La prescription de certains médicaments favorisant l'hypertension artérielle (risque majeur des AVC et surtout des hémorragies cérébrales), ou à risque vasculaire, est contre-indiquée en cas d'antécédents vasculaires ou au cours de l'accident cérébral. ou AVC, est provoquée par la présence d'un caillot sanguin ou d'une hémorragie dans le cerveau. Elle entraîne une perte de conscience subite, et une disparition des sensations et des mouvements volontaires dues à une carence en oxygène dans les tissus cérébraux.

Autisme

trouble rare de la personnalité apparaissant dès la petite enfance et caractérisé par un repli sur soi et une perte de contact avec la réalité. Il se manifeste notamment par un désintérêt vis-à-vis de l'entourage, un besoin de maintenir identique son environnement matériel et des troubles du langage.

Auto-immunité

production par un organisme d'anticorps dits auto-anticorps car dirigés contre ses propres constituants.

Automédication

prise de médicaments sans avis médical.

Avasculaire

Avasculaire signifie dépourvu de vaisseau sanguin. Par extension, il indique un défaut d'irrigation d'une région tissulaire

Babinski (signe de)

signe traduisant une lésion de la voie nerveuse principale de la motricité volontaire (faisceau pyramidal) : l'excitation de la plante du pied provoque l'extension du gros orteil (normalement, elle provoque sa flexion).

Babinski-Weill (épreuve de )

ou marche aveugle. Exercice visant à rechercher un déficit neurologique. Le patient doit, les yeux fermés, faire à plusieurs reprises dix pas en avant et dix pas en arrière en ligne droite ; dans le cas de certaines atteintes la direction du déplacement dévie à chaque trajet en dessinant une étoile

Baby blues

ou dépression du postpartum. episode dépressif généralement de courte durée survenant parfois chez la mère après l'accouchement.

Bacilles

Les bacilles sont de bactéries en forme de bâtonnets qui sont à l'origine de nombreuses maladies.

Bactéricide

substance capable de détruire les bactéries présentes.

Bactériémie

présence de bactéries dans le sang

Bactériologie

étude des bactéries et de leurs propriétés.

Baillement

inspiration profonde, longue et involontaire avec écartement des mâchoires, suivie d'une expiration généralement bruyante, traduisant un état de fatigue, de faim, ou d'ennui, ou due à l'imitation.

Baisse d'acuité visuelle
  • Acuité visuelle (AV) : pouvoir de discrimination le plus fin, au contraste maximal, entre un test et son fond. Elle correspond au pouvoir d'apprécier des formes et fait intervenir la vision centrale, mais aussi le champ visuel.
  • De très nombreuses échelles utilisant des optotypes (dessins, lettres...) existent pour mesurer l'AV ; certaines sont adaptées aux personnes illettrées ainsi qu'aux enfants. Cette mesure permet de discriminer les sujets emmétropes (vision oculaire normale avec formation de l'image sur la rétine), des sujets présentant une amétropie .
  • L'AV de l'emmétrope varie avec l'âge et les méthodes d'examen : => chez le nouveau-né elle est de 1/10, => à un an de 2 à 3/10, => à quatre ans de 5/10, => vers cinq-six ans de 10/10, => chez quelques adolescents et jeunes adultes, on peut rencontrer une acuité visuelle maximale de 15 à 20/10.
  • L'âge avançant, l'acuité diminue en raison du jaunissement du cristallin, du myosis et d'autres facteurs, pour se retrouver à : 10/10 entre cinquante et soixante ans ; 7/10 vers soixante-dix ans ; 5/10 au-delà de quatre-vingts ans.
  • Hormis l'âge, d'autres facteurs existent, jouant sur la variation individuelle de l'AV : vitesse de perception, état de vigilance, émotivité, hypoxie.
Baisse de conscience
  • La vigilance est l'état qui assure la fonction d'éveil du cerveau, de conscience et des capacités de réaction.
  • La perte de la vigilance est caractérisée par un état de coma.
Balanite

inflammation du gland (extrémité du pénis).

Ballonnement

gonflement du ventre dû à la présence de gaz dans l'intestin.

Balnéothérapie

traitement médical par les bains (eau thermale, eau de mer, sable, boue, ...)

Bandage

matériel utilisé pour envelopper une partie du corps à des fins de cicatrisation.

Barbiturique

classe de médicaments utilisés pour traiter l' épilepsie (maladie se manifestant par des crises de convulsions). on les utilisait autrefois pour traiter les insomnies, mais on les utilise de moins en moins dans cette indication du fait du risque d'accoutumance et d'intoxication chronique (barbiturisme) qu'ils entraînent.

Page:  « Préc. 1 2 3
Tout A B
Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Alexandre SPOR, Ostéopathe sportif d'Asso Aurore

Record de France féminin de plongée en mer en apnée en 2010
lors des championnats du monde d'apnée 2010 à Okinawa au Japon

Reportage Video de l'émission ADN (accélérateur de neurones)  sur France 2 (25/09/2010)

Impressions d'Aurore ASSO (apnéiste française) :



"Ma préparation physique et mentale compte autant que
les plongées profondes en elles-même.
Grâce à un suivi régulier en ostéopathie,
je prends plus conscience de mon corps.

Alexandre SPOR, apnéiste et ostéopathe à la fois,
comprend les mécanismes internes corporels en plongée en apnée. 
C'est pour cela que je souhaitais sa contribution pour la préparation
de mes records à -70 et -72 mètres, ainsi que ceux à venir.
Grâce à son approche, des techniques adaptées, j'ai moins de
tensions musculaires et je reste concentrée sur ma plongée.

L'ostéopathie aide à se sentir bien au quotidien et
à être plus à l'écoute de son corps.
C'est essentiel pour aboutir à un objectif sportif."
You are here: Glossaire medical