Osteo-nice.com

Alexandre SPOR

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Glossaire médical non exhaustif

Il y a 85 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B
Page:  1 2 3 Suiv. »
Terme Définition
Abcès

Accumulation de pus qui se forme à la suite d'une infection par des micro-organismes, le plus souvent des bactéries. Elle peut se former dans n’importe quel tissu de l’organisme (peau, muscle, oeil, vessie, intestin, cerveau, rein...). Un abcés "chaud" s’accompagne d’inflammation, de douleur, tandis qu'un abcès froid ne s’accompagne pas d’inflammation. Il est d’origine soit tuberculeuse, soit lié au développement de champignons parasites.

Ablation

Opération qui consiste à éliminer un tissu nécrosé ou pathologique par divers moyens comme l'excision, la cryothérapie, la cautérisation ou le laser

Accident cardiovasculaire

Voir : - Infarctus du myocarde , - Artérite des membres inférieurs , - Thromboembolie , - Angor .

Accident convulsif
  • Convulsions : contractions musculaires involontaires et subites, occasionnant des mouvements plus ou moins localisés ou touchant parfois l'ensemble du corps, d'origine cérébrale ou médullaire (moelle épinière). Elle peuvent être secondaires à un défaut d'oxygénation cérébrale, à une épilepsie, à une intoxication, à de la fièvre...
  • La préexistence d'un terrain convulsif doit rendre prudente la prescription de certains médicaments qui ont une action délétère vasculaire, toxique neurologique ou encore qui sont susceptibles d'abaisser le seuil épileptogène...
Accident grave thrombo-embolique
  • Thrombose : oblitération, par la formation d'un caillot, d'un vaisseau sanguin, artériel ou veineux, ou d'une cavité cardiaque (voir cardiopathie emboligène).
  • A partir d'une thrombose d'une cavité cardiaque, le caillot peut se détacher, être libéré dans la circulation, et finir par s'arrêter dans un rétrécissement vasculaire, occlusion artérielle aiguë comme dans l'embolie cérébrale.
  • Une thrombose des veines profondes détermine le plus souvent une thrombophlébite ou phlébite. Elle peut passer inaperçue et être découverte par la survenue d'une embolie pulmonaire qui est en est une complication fréquente. La thrombose d'une veine rénale expose de plus à la survenue d'un syndrome néphrotique.
  • L'occlusion artérielle aiguë est due soit à la formation locale d'une thrombose, soit à une embolie provenant le plus souvent de caillots formés dans les cavités cardiaques. Les manifestations sont aiguës avec des douleurs dans le territoire concerné et des manifestations d'ischémie comme dans l'infarctus du myocarde.
Accident ischémique cérébral aigu

Voir : - Accident ischémique cérébral - Accident vasculaire cérébral.

Accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une affection des vaisseaux atteignant le cerveau, provoquant soit un ramollissement cérébral par mort de tissu non irrigué, soit une hémorragie. Ces accidents peuvent avoir des conséquences transitoires ou définitives et laisser des séquelles au niveau du système nerveux. Les manifestations cliniques se traduisent, selon le territoire atteint, par une paralysie plus ou moins étendue, une perte de la parole ou du langage, un coma ... avec des risques séquellaires invalidants. Les AVC incluent les infarctus cérébraux qui en constituent la première cause (80%), les hémorragies cérébrales ou hématomes intracérébraux (18%) et les hémorragies méningées (2%). Ils constituent la 3ème cause de mortalité et la 1ère cause de handicap moteur, en France et dans les pays développés. La prescription de certains médicaments favorisant l'hypertension artérielle (risque majeur des AVC et surtout des hémorragies cérébrales), ou à risque vasculaire, est contre-indiquée en cas d'antécédents vasculaires ou au cours de l'accident cérébral.

Acide aminé

Les acides aminés sont les éléments de base constituant les protéines. Ce sont des acides organiques contenant au moins un radical amine (NH2) et un radical carboxyle (CO2H). On en compte une vingtaine dans la nature et 8 d'entre eux sont dits essentiels car indispensables à notre organisme qui ne peut pas les synthétiser (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine).

Acide désoxyribonucléique (ADN)

Principal constituant des chromosomes, l''ADN est une molécule qui sert de support à l'information génétique (par laquelle se manifestent les caractères héréditaires). Elle est composée d'un enchainement variable de quatre nucléotides différents (adénine, guanine, thymine et cytosine)

Acide gras

Constituant principal des lipides, composé d’une chaîne d’atomes de carbone liés entre eux par des liaisons simples (s’il est saturé) ou doubles (s’il est insaturé) et provenant de la dégradation des sucres ou des graisses alimentaires.

Acide lactique

Acide issu de l'utilisation du glucose par les cellules pour produire de l'énergie par voie anaérobie (glycogénolyse anaérobie). En cas de travail musculaire intensif, il peut s'accumuler dans les muscles et entraîner des crampes.

Acide urique

Acide provenant de la dégradation dans l’organisme de certains éléments azotés. Son accumulation dans les tissus provoque des crises de goutte (douleurs articulaires). L'acide urique est l'un des déchets de la dégradation, dans l'organisme, des protéines endogènes ou d'origine alimentaire. - Les valeurs normales dans le sang sont : -> chez l'adulte homme : 210 à 420 µmol/l ; -> chez l'adulte femme : 150 à 350 µmol/l. - L'augmentation du taux sanguin en acide urique (hyperuricémie), peut être secondaire soit à une hyperproduction d'acide urique, soit à une diminution de son élimination rénale. L'hyperuricémie chronique est pratiquement constante dans la goutte. - La diminution du taux sanguin d'acide urique (hypouricémie) n'est pas en soi pathologique mais plutôt résulter d'une anomalie métabolique congénitale, d'une insuffisance rénale, d'un processus cancéreux.

Acidose

Etat défini par un pH sanguin plus acide que la valeur normale (7,35 - 7,45). L'acidose est caractérisée par une concentration de bicarbonates trop faible dans le sang. Elle est rencontrée dans certaines circonstances telles que le diabète sucré (acidocétose ) ou lors de vomissements importants, de troubles digestifs, rénaux ou hépatiques (acidose métabolique) ou lors de la diminution de la ventilation pulmonaire (acidose respiratoire ).

Acouphène

Sensation auditive (souvent bourdonnement ou sifflement) perçue en absence de bruit extérieur.

Acromégalie

Maladie non héréditaire, le plus souvent d’origine tumorale hypophysaire, se traduisant par une augmentation en volume des os (crâne, mains, pieds), du nez, des oreilles, de la langue...

ACTH

ACTH (initiales du terme anglo-saxon AdrenoCorticoTropin Hormone : hormone corticotrope, corticostimuline) : hormone synthétisée et sécrétée par l'hypophyse antérieure, qui active la croissance et le développement du cortex surrénalien et stimule la sécrétion de glucocorticoïdes, hormones qui interviennent dans les mécanismes de défense de l'organisme vis-à-vis du stress.

Adénite

Inflammation des ganglions lymphatiques, véritables carrefours du réseau de vaisseaux lymphatiques.

Adénocarcinome

Tumeur cancéreuse caractérisée par une augmentation de volume due à la prolifération cellulaire du tissu constitutif d'une glande.

Adhérence

Accolement d'organes ou de tissus normalement indépendants (possible après une intervention chirurgicale, ou congénital).

Adrénaline

hormone secrétée par les glandes surrénales : c''est l''un des nombreux neurotransmetteurs présents dans le cerveau. L''un des effets de l''adrénaline consiste en une décharge d''énergie nerveuse lors d''un stress, que l''on appelle souvent "réaction de fuite ou de combat

Agoraphobie

Peur maladive des lieux publics.

Agraphie

Incapacité de s'exprimer avec des mots ou des signes écrits.

AINS

AINS = anti-inflammatoire non stéroïdien. Médicament capable de combattre une inflammation et ayant également une action contre la douleur et la fièvre. On les distingue des anti-inflammatoires stéroïdiens ou corticoïdes.

Alcoolisme

Ensemble des troubles résultant de l'abus de consommation d'alcool. Le foie est un organe essentiel dans le métabolisme (transformation) de nombreuses substances et médicaments. Leur prescription, lors d'insuffisances hépatiques , par exemple d'origine alcoolique (cirrhose hépatique )...), doit faire l'objet de précautions d'emploi, voire de contre-indications, car elle fait courir un risque soit d'une inactivation des médicaments soit d'une accumulation médicamenteuse dans l'organisme avec majoration de leurs effets indésirables et/ou toxiques (par exemple les anticoagulants associés à une prise d'alcool voient leur efficacité diminuer en cas d'alcoolisme chronique et au contraire augmenter en cas d'intoxication alcoolique aiguë). Certains de ces effets toxiques peuvent être la survenue ou l'aggravation d'une insuffisance hépatique .

Algodystrophie

Algodystrophie: ensemble de phénomènes douloureux liés à un mécanisme réflexe nerveux, accompagnés d'atrophie musculaire, de fragilité osseuse, touchant les membres supérieurs (épaules, avant-bras, mains) et inférieurs (pieds et genoux, rarement les hanches), survenant principalement après un traumatisme ou une intervention chirurgicale du membre atteint, mais aussi après la prise de certains médicaments.

Algoneurodystrophie

Ensemble de douleurs ayant pour origine une partie du système nerveux, dit système nerveux sympathique, dont les informations sont transmises par l’adrénaline et la noradrénaline (synonyme d'algosystrophie sympathique).

Allergène

Substance ou micro-organisme qui provoque une réaction allergique (par exemple la poussière, le pollen, la pollution, les poils d''animaux domestiques, certains aliments, etc.) L''allergène provoque la libération d''histamine dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une constriction des poumons, un larmoiement et des éternuements. Toutes ces réactions physiologiques ont pour but d''expulser la substance étrangère.

Alopécie

Chute générale (diffuse) ou partielle des cheveux et/ou des poils, définitive ou temporaire selon sa cause. Alopécie androgénique : caractère hormonal masculin familial, parfois acquis.

Alzheimer (maladie d')

Variété de démence pré-sénile. Cette maladie est une déterioration précoce, profonde, progressive et irréversible des fonctions intellectuelles (reconnaissance et compréhension des objets, mémoire, orientation, communication), survenant avant l'âge de 70 ans.

Aménorrhée

Aménorrhée : absence de règles en dehors de toute grossesse chez une femme en période d'activité génitale. Cette aménorrhée peut être : - primaire : absence d'apparition des règles chez une jeune fille ayant dépassé l'âge de la puberté d'origine mécanique (anomalies des voies génitales) ou hormonale - secondaire : l'aménorrhée survient chez une femme antérieurement réglée. Ses origines sont soit psychologiques, soit par maladie générale, par atteinte génitale ou encore par mauvais fonctionnement hormonal comme dans l'aménorrhée avec élévation du taux de prolactine (aménorrhée avec écoulement lacté mammaire) par mauvais fonctionnement hypophysaire (prolactine) , pouvant survenir après un accouchement ou en dehors de ce contexte.

Page:  1 2 3 Suiv. »
Tout A B
Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Alexandre SPOR, Ostéopathe sportif d'Asso Aurore

Record de France féminin de plongée en mer en apnée en 2010
lors des championnats du monde d'apnée 2010 à Okinawa au Japon

Reportage Video de l'émission ADN (accélérateur de neurones)  sur France 2 (25/09/2010)

Impressions d'Aurore ASSO (apnéiste française) :



"Ma préparation physique et mentale compte autant que
les plongées profondes en elles-même.
Grâce à un suivi régulier en ostéopathie,
je prends plus conscience de mon corps.

Alexandre SPOR, apnéiste et ostéopathe à la fois,
comprend les mécanismes internes corporels en plongée en apnée. 
C'est pour cela que je souhaitais sa contribution pour la préparation
de mes records à -70 et -72 mètres, ainsi que ceux à venir.
Grâce à son approche, des techniques adaptées, j'ai moins de
tensions musculaires et je reste concentrée sur ma plongée.

L'ostéopathie aide à se sentir bien au quotidien et
à être plus à l'écoute de son corps.
C'est essentiel pour aboutir à un objectif sportif."
You are here: Glossaire medical