Osteo-nice.com

Alexandre SPOR

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Glossaire médical non exhaustif

Il y a 85 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B
Terme Définition
Asthme

L'asthme est un bronchospasme, défini cliniquement comme une dyspnée (ou difficulté à respirer) sifflante, expiratoire, paroxystique, volontiers nocturne, variable dans le temps et réversible spontanément ou sous l'effet d'un traitement. Ces difficultés sont souvent déclenchées par des allergènes, et sont aggravées par l'exercice physique, l'air froid et certains aliments. L'utilisation d'autres appellations telles que bronchite asthmatiforme, bronchite dyspnéisante ou spastique, souvent dans le but de ne pas inquiéter l'entourage, conduit dans de trop nombreux cas à un sous-diagnostic de l'asthme et donc à une attitude thérapeutique mal adaptée et préjudiciable. Les critères de gravité de l'asthme sont importants à connaître. Ils conditionnent l'attitude thérapeutique:

  • L'asthme aigu grave est la principale des complications de l'asthme. Il peut évoluer vers le décès et c'est la principale cause de décès par asthme.
  • L'asthme allergique (ou asthme extrinsèque comme par exemple l'asthme aux acariens de la poussière de maison) est une entité bien définie à laquelle il a longtemps été classique d'opposer l'asthme intrinsèque, considéré comme non allergique, comme par exemple l'asthme par intolérance à l'aspirine .
  • L'asthme intrinsèque vrai n'est probablement pas très fréquent, de l'ordre de 7 à 8% selon plusieurs études.

Parmi les différentes formes cliniques de l'asthme, il est important de noter la particularité de l'asthme d'effort (ou plus précisément de l'asthme post-exercice) : les symptômes d'obstruction bronchique surviennent dans les instants qui suivent l'arrêt d'un effort (réalisé sous certaines conditions) et atteignent leur maxima en 5 à 10 mn. Ils régressent spontanément et progressivement pour revenir à l'état antérieur en 30 à 60 mn., selon l'intensité de l'effort.

Tout A B
Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Alexandre SPOR, Ostéopathe sportif d'Asso Aurore

Record de France féminin de plongée en mer en apnée en 2010
lors des championnats du monde d'apnée 2010 à Okinawa au Japon

Reportage Video de l'émission ADN (accélérateur de neurones)  sur France 2 (25/09/2010)

Impressions d'Aurore ASSO (apnéiste française) :



"Ma préparation physique et mentale compte autant que
les plongées profondes en elles-même.
Grâce à un suivi régulier en ostéopathie,
je prends plus conscience de mon corps.

Alexandre SPOR, apnéiste et ostéopathe à la fois,
comprend les mécanismes internes corporels en plongée en apnée. 
C'est pour cela que je souhaitais sa contribution pour la préparation
de mes records à -70 et -72 mètres, ainsi que ceux à venir.
Grâce à son approche, des techniques adaptées, j'ai moins de
tensions musculaires et je reste concentrée sur ma plongée.

L'ostéopathie aide à se sentir bien au quotidien et
à être plus à l'écoute de son corps.
C'est essentiel pour aboutir à un objectif sportif."
You are here: Home